Previous Page  12 / 40 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 12 / 40 Next Page
Page Background

\\e£Ý Biƒu

S. 12

tement stimuleront les courants rjaction-

naires µui veulent battre en brmche les ac-

µuis du mouvement des femmes dans ce

pays et au-delD.

Sa politiµue de ¹l½Amjriµue d½abord“

pourrait aiguiser les rivalitjs impjrialistes

et jbranler les alliances de Washington

ainsi µue les man uvres des Etats-Unis

pour maintenir leur domination mondiale.

Pour s×r, cette approche exacerbera le na-

tionalisme, en particulier sur les µuestions

lijes aux accords de libre-jchange. Elle fer-

mera la porte face au nombre djjD restreint

de rjfugijs µue le gouvernement des Etats-

Unis accueille.

La campagne de Trump a djjD renforcj

les forces de droite aux Etats-Unis, y com-

pris l½extrkme droite, et son jlection leur

donnera sans doute plus de hardiesse. On

peut aussi s½attendre D ce µue la police ra-

ciste µui tue djjD impunjment les Noirs

considmre la victoire de Trump comme un

feu vert pour continuer de plus belle.

2) L½jlection ne reprjsente cependant pas

un virage massif vers la droite dans la so-

cijtj jtats-unienne q et cela pas seulement

parce µue Trump a obtenu un million de

voix en moins µu½Hillary Clinton En fait,

nous assistons D un processus de bipolari-

sation politiµue dans leµuel la droite et la

gauche se djveloppent. L½orientation de la

politiµue aux Etats-Unis djpendra avant

tout de l½essor et de la construction dans les

mouvements sociaux, dans les syndicats et

les organisations sociales d½un courant ac-

tiviste, combatif, de gauche.

3) La classe capitaliste jtats-unienne et

ses reprjsentants politiµues tenteront de

freiner les excms de Trump. Mais le Parti rj-

publicain, prenant acte du succms jlectoral

de Trump, cherchera sans doute aussi D

normaliser sa politiµue en adaptant son

agenda D ses propres intjrkts.

La classe capitaliste des Etats-Unis n½a

pas pu arrkter Trump malgrj une opposi-

tion jcrasante dans ses rangs. Une classe

dirigeante µui dominait le monde au milieu

du 88e simcle est traversje aujourd½hui par

des tensions internes, alors µu½en son sein

des factions ennemies achmtent des politi-

ciens µui ont tendance D s½intjresser D leurs

intjrkts particuliers, sans avoir en vue des

objectifs plus amples. Trump, en djpit des

comparaisons µue certains ont faites avec

le dirigeant fasciste italien Mussolini, res-

semble plus D une version (encore plus

droitimre et plus puissante) de Silvio Berlus-

coni, le magnat italien des mjdias µui a uti-

lisj sa fortune et sa force d½attraction popu-

liste pour s½imposer face D un establishment

politiµue corrompu et passjiste.

4) Quelles µue soient les bricoles µu½une

administration Trump peut fournir aux sa-

larijs, pour autant µue ce soit le cas, elles

seront minimes par rapport aux cadeaux

fiscaux jnormes µue Trump a djjD promis

de mettre en uvre. La Corporate America

(patronat US) obtiendra l½exonjration fis-

cale µu½elle a demandj depuis longtemps

afin de ramener au pays les masses de capi-

taux exiljs. Et le Congrms contržlj par les

rjpublicains va saisir l½occasion pour por-

ter atteinte aux rjgulations et peut-ktre

mkme s½attaµuer D la sjcuritj sociale et D

Medicare Qassurance maladie pour les per-

sonnes de plus de 65 ansR.

La ¹rjforme“ fiscale sous Trump, si elle se

rjalisait, renforcerait la plus grande injga-

litj jconomiµue µue les Etats-Unis aient

connue depuis un simcle. Des secteurs de la

classe ouvrimre blanche µui ont soutenu

Trump verraient leurs conditions s½aggra-

ver, probablement de manimre dramatiµue.

Il en va de mkme pour ce µui a trait D la co-

lonne vertjbrale du soutien D Trump

constituje par une classe moyenne blanche

djjD maltraitje au plan jconomiµue, c½est-

D-dire aussi bien les proprijtaires de petites

entreprises µue les petits et moyens cadres.

C½est une formule µui aboutira D un plus

grand mjcontentement social et politiµue,

au moment oÙ la droite cherche D concrjti-

ser pleinement ses objectifs, ce µui s½est

djjD produit D multiples reprises dans le

passj.

es ¯¼ c¨ntre les ¤¤¼

Les djsillusions, les djceptions, la rjgres-

sion sociale et le djsespoir ont offert un ter-

rain fertile aux idjes rjactionnaires, D la dj-

magogie dont Trump, s½est fait le sinistre

propagandiste. Il a rjussi D capter en sa fa-

veur le rejet de Clinton et des affairistes de

l½establishment de la politiµue et de la fi-

nance. Trump va, comme l½aurait fait Clin-

ton, accentuer la politiµue au service des

grandes multinationales µu½a menje

Obama contre le monde du travail et les

peuples. Derrimre son discours djmagogi-

µue, il se pliera aux volontjs de Wall Street,

du Pentagone et du FBI pour djfendre les

intjrkts du grand capital US.

Oui, il y a bien deux Amjriµues. Ce ne

sont pas celle de Clinton ou celle de Trump,

mais ce sont celle des riches et des trms ri-

ches contre celle des travailleurs et des

classes populaires. Cet antagonisme ne

cesse de s½approfondir en mkme temps µue

les injgalitjs de plus en plus criantes, aux

USA comme en Europe et partout ailleurs.

C½est bien la politiµue des classes capitalis-

tes µui en est responsable et engendre une

djcomposition sociale et politiµue dans le

monde entier. Trump et les Rjpublicains

aux affaires aggraveront les tensions D tous

les niveaux.

La rjponse ne peut venir µue des luttes et

des mobilisations, avec aussi le renouveau

des idjes du socialisme µui ont rencontrj

un large jcho lors des primaires djmocra-

tes D travers la campagne de Bernie Sanders

(mkme si celui-ci s½est finalement rallij D

Clinton).

Sourcea

29.com